11ème séance

Aller en bas

11ème séance

Message par Jeanne.W le Jeu 7 Déc - 10:52

C'est pas celle où j'étais la plus attentive, mais ça devrait faire l'affaire normalement.


L'exposition coloniale de 1931.
Exposé :
Le but de l'exposition : présenter les productions des colonies d'outre mer françaises. C'est un outil économique pour la capitale.
Au XIX il existe une tradition d'exposition universelle qui permet cette exposition. En 1931 le but de l'exposition est de se promener dans une France dont les limites ne sont pas seulement la France métropolitaine. L'environnement même du lieu était créer pour retranscrire les colonies. Le seul bâtiment destiné à rester sur place était le palais des colonies avec une statue d'Athéna censée représenter la domination de la France sur les colonies.

Les troupes militaires coloniales ont participé à la première guerre mondiale et cela leur permet de gagner une certaines popularité. C'est un attachement au pays.

Reprise du professeur :
Chirac amateur des arts premiers fonde le musée du Quai Branly où sont exposées des œuvres coloniales.

L'exposition coloniale de 1931 à pour but de glorifier la colonisation. Il y a des pavillons néerlandais, portugais... qui exposent les richesses de leurs propres colonies. On appelle les colonies « Empire français colonial » : déplacé dans une démocratie. Pour rassembler les troupes, on demandait aux chefs des domaines d'envoyer quelques hommes au combat qui étaient souvent des hommes non-libres. La première guerre mondiale est un réel changement au niveau colonial. On considère d'une part que les colonies sont la puissance de la France, d'autre part que la France apporte la lumière aux colonisés.
L'exposition coloniale est beaucoup plus un événement qui montre un paternalisme de la part de la France comparé à ce que les colonies représentent réellement.
Certaines personnes étaient embauchées comme acteur sur les expositions universelles : c'est donc un événement qui est quand même théâtralisé.
Sur l'exposition il est indiqué qu'il ne faut pas jeter de pierres aux animaux : civilisation envers les animaux (meilleurs traitement des animaux que des humains)
En 1931, il y aurait eu 8 millions de visiteurs. Les tickets sont vendus par 4 et il y a un jour chic, où il faut acheter 4 billets pour y accéder : époque des classes (première, deuxième, troisième classe.)

L'exposition universelle est une forme de narcissisme français de ses colonies : forme d'auto contemplation.
Il existe une forme de mémoire de la colonisation.

Paris artiste, Paris canaille à la belle époque.

Le terme Belle époque est employé rétrospectivement par rapport aux événements qui arriveront après mais pour les classes populaires, c'est loin d'être la belle époque.

Les apaches c'est un nom d'indiens synonyme de cruauté car les indiens étaient mal vus. Les apaches revendiquent cette appellation et les apaches vont même cultiver leur apparence et forme une contre culture. L'apache vit de vol, est souvent proxénète. Le genre apache c'est un vêtement, le plus connu étant la marinière car l'idée des proxénète est aussi une idée d'homosexualité et la marinière fait appel au port, aux marins, donc au bordel. (inspire Jean-Paul Gauthier.) Il y a également le foulard rouge, qui sert d'arme (garroting) : on étrangle un bourgeois et un complice lui fait les poches en attendant. Il y a donc un dandysme du mauvais garçon. Ils portaient des tatouages : les traditions de tatouages sont dans les prisons et dans l'univers marin. Ce sont des décoration chez es marins où des codes de passages chez les prisonniers. (Il y a également des tatouages de pédérastes.) Il y a aussi un argot caractéristique. Un argot est pour se reconnaître dans un groupe argots de proxénétisme, de policiers, de mouchards... (argot des bouchers le louchbem ex loufoque) La presse du crime se développe.

Jeanne.W

Messages : 20
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum