9ème séance

Aller en bas

9ème séance

Message par Jeanne.W le Lun 4 Déc - 23:05

L'invention du sport.
La nouveauté du phénomène. Le sport est un phénomène anglais du XIXe siècle. On peut regarder lors de la Grèce antique, le sports était des jeux religieux, pour vénérer les dieux. Or le sport moderne est gratuit (donc il ne sert à rien à priori), c'est un effort gratuit. Le sport nait chez des aristocrates anglais qui ont une fortune et du temps dans une idée éthique de créer du bien : on considère que si on fait un effort ou que l'on s'affronte avec un égal on créer du bien, le sport fait partie d'une utopie : la société sportive est à côté du monde qui se créé avec des volontaires qui créent une propre société. Il y a un décalage entre la diffusion en Europe en 1890 jusqu'en 1814. La nuance entre le football et la rugby est que l'on réduit la violence dans le football en empêchant de se servir de ses mains. Il y a le souci du soldat : l'exercice physique renforce la forme physique du soldat, il y a donc des disciplines sportives militaires, comme le cheval d'arçon ou l'équitation. Il y a des éléments pédagogiques : ce phénomène d'éducation physique peut aider à la pédagogie (enseigner la discipline.). C'est un phénomène masculin mais avec quelques fenêtres pour les femmes mais ce ne sont pas des sports extérieur. Il y aura ensuite une revendication de certaines femmes à pratiquer le sport et cela est mal perçu certaines le pratiqueront quand même et ce seront des originales. Cela change dans les années 20 avec une revendication de disciplines féminines aux jeux olympiques et Decoubertin ne veut pas ais il a l'intelligence de comprendre la force de la revendication et accepte les femme dans l'olympisme. On ouvre au départ les discipline qui seront les plus faciles pour les femmes et on les oriente petit à petit vers des discipline artistique avec des jurys en général. Aujourd'hui il y a eu un progrès sur les femmes dans des disciplines masculine mais l'égalité n'est pas encore parfaite. L'effort sportif suscite de l'intérêt de gens extérieurs et ont peut donc faire payer des gens pour assister aux compétitions. Aujourd'hui le spectacle de plein air le plus vu en France est le tour de France. Ensuite le sport devient un support de paris car il y a une part de chance dans les affrontements sportifs.
L'olympisme. Il y a Pierre de Coubertin qui a compris l'importance du phénomène et qui va se développer dans deux domaines il crée les jeux olympiques modernes et le CIO Comité International Olympique c'est ce qui va encadrer la naissance des sport, leur donner des règles. A l'époque il faut être amateur pour pratiquer le sport et des sport refusent d'être olympique pour pouvoir faire de l'argent. Le tennis par exemple est amateur au début et ensuite est plus populaire et attire les spectateurs donc il divorce de l'olympisme. Le football a aussi quitté l'olympisme pour créer la coupe du monde de football avec d'autres fédérations refusées à l'olympisme.
Le sport féminin est interdit car il est indécent. Mais Pierre de Coubertin cède car il ne veut pas qu'il y ait une fédération indépendante féminine. Les pays de l'est et socialiste multiplient leur chance de médaille en participant aux sports féminin. Mais la féminisation du sport est aussi populaire chez les fasciste pour qu'il y ait une sorte d'émancipation.
Le dopage est appelé le dopping avant les années 70 et est né dans les années 20. C'est un ennemi du sport après le professionnalisme. Comme le professionnalisme fait perdre plusieurs sport, l'olympisme est obligé de céder mais le dopage est le plus grand fléau par la suite. Le sport le plus sujet au dopage est le cyclisme et le premier dopant est l'alcool. Les coureurs prenaient de l'alcool fort pour faire un choc et ensuite la caféine. Ensuite la pharmacologie se développe et les dopants suivants sont les amphétamines. Le dopage devient l'élément le plus choquant de la tricherie. A partir du moment ou le dopage change réellement les classements, les substances sont interdites, avant on fermait les yeux.
L'importance du spectacle entraîne un événement généralisé. Il y aura deux types de clubs : ceux qui refusent le professionnalisme et ceux qui se professionnalisent et qui deviennent concurrents. Le tour de France est maintenant un événement à but lucratif on paye la place publicitaire très chère et on fait une course cycliste pour que les gens voient ces publicités.
L'importance de la publicité est donc partout et à partir du moment où tous les sports sont professionnalisés, les sports qui avaient été exclus de l'olympisme reviennent.

Jeanne.W

Messages : 20
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum